Votre panier

Livraison en France offerte à partire de 59€ d'achat. Acheter maintenant

cuisine responsable zéro déchet

5 règles à suivre pour une cuisine zéro déchet parfaite

Une cuisine peut devenir très sale en peu de temps. Il est difficile de la maintenir propre, et sans méthode ni plan en tête, cela mène au chaos.

Une cuisine zéro déchet semble un peu irréaliste. Il est très difficile de réussir à ne pas produire de déchets sur notre planète. Cependant, en cuisine, il y a très peu de choses qui sont laissées en tant que déchets, et les restants de nourritures peuvent être réutilisés, recyclés et compostés.

Mais d’abord, mettons les choses au clair, avant d’aborder les éléments utilisés dans une cuisine zéro déchet.

À présent, la réutilisation est la clé ! C’est ce qui empêche tant de déchets d’aller à la décharge. Si nous ne réutilisons pas les objets au maximum de leurs capacités, nous finissons par gaspiller de l’argent et le potentiel de ces objets. L’achat de produits dans des emballages en verre, en aluminium, en silicone ou en papier est beaucoup plus durable. Essayez toujours d’acheter moins de produits emballés dans du plastique.

Actuellement, le système de recyclage est en panne, mais cela ne signifie pas que nous devons continuer à l’aggraver en recyclant de manière irresponsable. Il est important de savoir comment les recycler correctement, mais c’est là que ça devient délicat. Je ne peux pas vous dire exactement quelles règles suivre, car elles diffèrent selon la ville et le pays. Faites donc simplement vos recherches pour la région où vous vous trouvez.

Enfin, le compostage (compost – matière organique composée de légumes et de fruits décomposés, y compris d’autres matières organiques) ! Il y a de nombreux services de compostage auxquels il est facile de s’inscrire et de payer afin que votre compost soit ramassé toutes les deux semaines environ. Cependant, si vous avez un jardin, vous pouvez composter vous-même et faire pousser vos propres légumes. Maintenant, la dernière option de compostage pour vous est de trouver un point de collecte, parfois disponible dans les magasins biologiques. Vous trouverez même des bennes à compost publiques. Si vous habitez dans un appartement, il est tout à fait possible de faire du compost.

Maintenant que nous avons couvert les bases, parlons des règles à suivre pour une cuisine zéro déchet.

1. Acheter en gros pour créer un garde-manger zéro déchet

C’est l’une des plus importantes, et en fait, il s’agit de la méthode la plus simple pour réduire le volume de vos déchets de cuisine.

En ce qui concerne les produits secs, vous pouvez trouver tout et n’importe quoi, comme des épices, du café, des fruits secs, et bien plus encore.

Comment fonctionne le gros ?

Les denrées alimentaires sont simplement des aliments qui ne sont pas vendus dans des sacs en plastique. Mais ne vous laissez pas tenter par les petits sacs en plastique qui pendent à côté des conteneurs en vrac ; ça irait à l’encontre du but !

Amenez plutôt un récipient zéro déchet.

Vous serez facturé au poids du produit. Assurez-vous simplement de peser votre récipient pour que le caissier puisse déduire le poids du total.

La plupart des supermarchés comprennent maintenant un rayon en vrac. De plus, vous pouvez également acheter des produits en vrac sur la toile.

Et pour les récipients, jetez un œil à l’un des nombreux magasins en ligne.

2. Stocker les aliments dans des récipients zéro déchet

conteneurs - cuisine zéro déchet

Commencez à rassembler des bocaux, ou des récipients en verre ou en métal.

Bientôt, vous y mettrez tout et n’importe quoi.

Par exemple, vous avez sans doute une jolie bouteille de vin ; utilisez-la comme récipient pour l’huile d’olive ou autre. Utilisez votre imagination.

Les conteneurs de produits alimentaires zéro déchet sont d’excellent moyen pour conserver les denrées.

3. Préparer des plats à emporter comme un professionnel

Comme pour le stockage de nourriture, il existe des tonnes de récipients zéro déchet pour emporter votre repas en trajet.

Je vous conseille des récipients en acier inoxydable ou en verre.

Là encore, même de simples bocaux feront l’affaire.

Pour des emballages plus minces, vous pouvez utiliser :

  • De la cire d’abeille ou de la cire de carnauba pour emballer les aliments à la place du film rétractable ou du papier d’aluminium.
  • Des charlottes en tissus lavables et réutilisables à volonté : il en existe de toutes les tailles et de différents motifs
  • Des sacs à sandwich et des sacs de collations réutilisables (idéalement en coton biologique) à la place des sacs hermétiques.
  • Des serviettes en tissu réutilisables à la place des serviettes en papier.
  • Des ensembles d’ustensiles en bambou (avec des pailles en acier inoxydable) à la place des plastiques jetables.

Cela dit, ne jetez pas votre Tupperware à la poubelle, gardez-le, cela permet ainsi de réduire les déchets.

Si vos récipients sont vieux ou usagés, vérifiez s’ils sont recyclables et, si possible, remplacez-les par des récipients recyclables.

4. Trouver une seconde utilité à vos déchets alimentaires

 

compost - cuisine zéro déchet

Les déchets alimentaires représentent un pourcentage énorme des déchets mis en décharge.

Selon l’étude de l’EPA de 2015 sur les déchets solides municipaux, environ 16,5 % de tous les déchets, mis en décharge, ne sont que des aliments.

Tant de déchets inutiles pour quelque chose de si facilement compostable.

Utilisation de déchets alimentaires

De nombreux déchets alimentaires peuvent servir à d’autres fins.

Par exemple, placez les chutes d’oignons, de poireaux, etc. dans un bac d’eau basse pour les faire repousser (ou replantez les chutes dans le jardin !).

On peut aussi utiliser des restes de légumes comme bouillon de légumes.

Conservez les vieux fruits et les écorces d’orange pour les faire tremper dans du vinaigre afin de réaliser votre propre produit de nettoyage ou séchez-les pour en faire un pot-pourri. Les possibilités sont infinies !

5. Composter les restes

composter les restes de déchets

Les restes que vous ne pouvez pas utiliser, compostez-les ! Le compost est un excellent moyen de réduire l’empreinte écologique de votre maison.

Avec le grand nombre de composteurs compacts qui existent, vous n’avez même pas besoin d’un grand espace de vie pour le faire.

Il existe toutes sortes de composteurs, avec des prix et des niveaux d’entretien différents. Vous pouvez choisir des bacs Bokashi, des vermicomposteurs, etc.

Si vous disposez de votre propre bac de compostage ou d’un accès au compostage communautaire, vous pouvez rassembler les restes dans n’importe quel conteneur.

Les récupérateurs de compost

Les collectes de compost sont une intermédiaire pratique pour rassembler les déchets alimentaires et les jeter d’un seul coup dans le composteur.

Si vous voulez être perfectionniste, un bac collecteur, qui empêche les odeurs de se propager, est un excellent choix.

Sinon, vous pouvez utiliser un vieux récipient en plastique et le nettoyer, mais si vous ressentez le besoin d’utiliser des sacs poubelles, utilisez plutôt des sacs compostables.

Une bonne option est le BioBag qui est certifié comme compostable à la maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.