Votre panier

Livraison en France offerte à partire de 59€ d'achat. Acheter maintenant

zéro dechet sauver la planète

Zéro déchet, une solution à tout problème

Chaque année, les gens abandonnent en moyenne 729 kg de déchets par personne, soit environ 2,27 kg par jour. On estime que 544 kg de ces déchets sont constitués de produits biologiques qui pourraient être transformés en compost. En un an, les poubelles se remplissent de 16 milliards de couches, de 1,6 milliard de stylos, de 2 milliards de lames de rasoir, etc. Autrement dit, 5 % de la population mondiale produit 40 % de ses déchets.

Où vont tous ces déchets ? Environ 25 à 30 % de ces déchets sont recyclés, et le reste finit dans des incinérateurs ou dans des décharges. Et ce, malgré le fait que les produits recyclables représentent environ 70 % du flux de déchets.

Les décharges créent de nombreux risques environnementaux pour le monde tout entier. Les déchets électroniques (e-waste) émettent des toxines qui s’infiltrent dans le sol et les réserves d’eau. Dans les décharges, l’eau qui s’infiltre à travers les déchets forme des lixiviats, une solution hautement toxique. Et la matière organique dégage de puissants gaz à effet de serre qui contribuent au changement climatique.

Et si nous pouvions mettre un terme aux décharges ? Et si nous pouvions réduire, recycler et composter jusqu’à ce que 100 % de notre flux de déchets disparaisse ? Cela semble impossible, pas forcément. Les responsables politiques et les experts de la gestion des déchets se penchent sur cette idée. Ils appellent ça le “zéro déchet”.

Qu’est-ce que le zéro déchet ?

En général, la philosophie du terme “zéro déchet” consiste à éliminer la production de matériaux, ne présentant aucune option viable ou économique pour la gestion de fin d’utilisation. En réalité, il existe diverses interprétations quant au moment où elle est atteinte. Selon Zero Waste Paris, le terme “zéro déchet” signifie :

“Une démarche pour réduire notre impact sur l’environnement, en diminuant la quantité de déchets que nous produisons et leurs impacts négatifs sur la planète.”

La définition de “zéro déchet” varie énormément. Divers organismes le définissent différemment, chacun ayant sa propre interprétation de ce qu’il faut faire pour arriver à “zéro”.

La génération de déchets peut être réduite grâce à diverses options :

  • la réduction
  • le recyclage
  • la prise de mesures appropriées
  • l’upcycling (le surcyclage)

De nombreux individus, entreprises et municipalités continuent à essayer d’atteindre les objectifs de zéro déchet.

Qu’est-ce que l’upcycling ?

L’upcycling consiste à transformer des produits et des déchets non désirés en de nouveaux articles de plus grande valeur qui, autrement, seraient jetés.

C’est une forme de recyclage, également connue sous le nom de surcyclage, valorisant les vieux matériaux et leur donnant un nouveau but.

Lorsque quelqu’un fait de l’upcycling, il prend un produit ou un matériau, qui serait normalement jeté, et le transforme en quelque chose d’utile.

Upcycler, c’est redonner vie aux objets jetés.

Les objets upcyclés comprennent des objets du quotidien tels que des meubles, des matériaux en céramique, des boîtes de conserve, des vêtements, des objets en verre – presque tout.

Lorsque vous transformez des produits inutiles en produits de meilleure qualité pour une meilleure valeur écologique, vous upcyclez en fait.

Certains disent que l’upcycling est le recyclage du futur, car il devient de plus en plus populaire dans le monde entier.

Les bienfaits du zéro déchet

Le zéro déchet réduit notre impact sur le climat

La réduction et le recyclage peuvent être un élément clé d’une stratégie de lutte contre les changements climatiques, visant à réduire nos émissions de gaz à effet de serre.

L’EPA a estimé qu’environ 42 % de toutes les émissions de gaz sont causées par la production et l’utilisation de biens, y compris les produits et les emballages. La réduction et le recyclage vont permettre d’économiser cette énergie et de réduire considérablement nos émissions de carbone.

Le zéro déchet permet de préserver les ressources et de réduire la pollution.

Notre culture actuelle de la consommation n’est pas durable. L’extraction de matières premières dans les espaces naturels nécessite de grandes quantités d’énergie et est source de pollution. Le traitement de ces matériaux nécessite plus d’énergie et provoque plus de pollution. Une fois utilisés, les biens sont simplement jetés dans une décharge ou détruits dans un incinérateur.

En revanche, une approche “zéro déchet” préserve les ressources naturelles et réduit la pollution due à l’extraction, à la fabrication et à l’élimination. Réduire et recycler signifie que moins de produits sont fabriqués, car les personnes achètent moins et les produits sont conçus pour durer. Le recyclage permet d’éviter les décharges et les incinérateurs, et fournit aux fabricants des matières recyclées au lieu de matières premières dans le but de fabriquer de nouveaux produits.

Le zéro déchet soutient une économie circulaire locale et crée des emplois.

Le zéro déchet construit une économie circulaire, où le “déchet” d’une personne constitue une ressource pour quelque chose de nouveau. Cela crée de bons emplois verts, car elles recirculent sans cesse dans notre économie au lieu d’être utilisées une seule fois et d’être ensuite détruites.

Les services de recyclage, de compostage et de réacheminement créent dix fois plus d’emplois que l’élimination des déchets. Des emplois verts sont créés dans le domaine de la collecte et du traitement recyclable.

La réduction et le recyclage des matériaux créent encore plus d’emplois dans les entreprises de location et de partage, les entreprises de réparation et de confection, et les entreprises de recyclage.

Idées pour acheter des produits “zéro déchet” écologiques

Essuie-tout lavable à pression

sopalin lavable cerises

Dites au revoir aux essuie-tout traditionnels. Vous n’aurez plus jamais besoin d’acheter des essuie-tout traditionnels, ce qui signifie que vous épargnerez des arbres et économiserez de l’argent.

Éponge écologique

éponge écologique jaune

La plupart des éponges sont fabriquées en plastique et sont difficiles à recycler. Achetez plutôt des éponges écologiques, lavables à 40 degrés et réutilisables à l’infini.

Sac à vrac

sac japonais jeans coté

Au lieu d’acheter des sacs en plastique à usage unique, achetez plutôt des sacs en vrac. Ce petit sac, d’origine japonaise, est parfait pour faire vos courses. Il a été réalisé à partir de récupération de matière première, connu sous le nom de “upcycling”. Pour en savoir, voici un article qui parle de sac furoshiki.

Lingette lavable

lingettes petits coeurs éponge rose Foncé

L’utilisation de lingettes jetables présente des inconvénients environnementaux. Acheter des lingettes lavables est idéal pour se nettoyer ou se démaquiller le visage. Il convient aussi comme lingette pour nettoyer les fesses de l’enfant.

Antibavouille

antibavouille reine des neiges

L’antibavouille est parfait pour les régurgitations de votre bébé. En plus, il vous permettra de protéger vos vêtements lors du biberon. Grâce à sa forme ergonomique, il s’adapte parfaitement à la forme de votre épaule. Lavable avant toute utilisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.